Activitées de Juin 2009

Programme du weekend du 27 Juin 2009
Ce weekend je vais visité le palais de l'architecture grace à un pass moniteur prété gentiment. Grand Paris et autres sujets du moment dans le monde urbain y sont à l'affiche...
Je dois aussi préparer mes concours pour les écoles supérieures du paysages (ENSP et ENSPN) Souhaitez moi bonne chance !

Programme du weekend du 21 Juin 2009

"Un jardin, un auteur",

Cassandre/Horschamp sera partie prenante du débat "Conversation au jardin" avec Jacques Rebottier, écrivain, et Gilles Clément, paysagiste. Le débat sera précédé de la lecture de Contre les bêtes de et par Jacques Rebottier. "Un jardin, un auteur" est un dispositif d’écriture, de création artistique et de réflexion in situ proposé par le collectif L’art au quotidien, qui se propose d’interroger l’état de nos rapports à la nature et au vivant, et la place que nous leur accordons dans la pensée et la construction du monde d’aujourd’hui et de demain. http://lesjardinsduruisseau.org/
- Aux jardins du Ruisseau (Mo Porte-de-Clignancourt — à vérifier : o)

Samedi 20 juin, à 19h, à Paris 18e

Jacques Rebottier nous a lu son livre qui ironise sur la disparition des espèces. Ensuite Gilles Clément a parlé de sa vision du jardin autonome et naturel, résistant et puissant comme toujours. Ce n'est qu'après un interview avec la journaliste de Youpress que la recette du purin d'ortie et le point de vue négatif sur la loi Hadopi ont été évoqués...

Pour l'article pour Youpress moi même et Vb078, membre de la guerilla gardening, avons parlé de notre vision de la "guerilla", nos visions du monde politique, de nos actions et de notre organisation future et proche. Pour conclure, Delfine nous a demandé si elle pourrait participer à notre prochaine action !

C'est pourquoi je vais bientôt mailé les intéréssés parisiens pour faire l'excursion courant juillet...

Dimanche :
Ensuite dimanche je suis allé participer à la fête de la cagoule. La veille même, une loi interdisant le port de la cagoule était signée et cette manifestation avait pour but de faire un pied de nez aux politiques. Liberté, insurrection qui vient, castration des cellules rebelles en France et autres sujets autour de la cagoule étaient d'actualité. Près de 70 personnes portées dimanche la cagoule à plume et à fleur, la suite de la manifestation s'est vite transformée en guerilla urbaine. "Robo-cops", gaz lacrimos et hélicoptères contre pétard et bar de bois ont malheureusement mis fin à cette manifestation. Certaines cellules anarchistes ont poursuivi dans les petites ruelles puis à Bastille.

De mon coté je ne cautionne que la liberté d'expression, la liberté d'agir. Mon affiche indiquait : "il est autorisé de s'autoriser. Il est interdit de s'interdire...". Les anarchistes ont voulu montrer que leur loi ne les arrêterait pas, les médias n'en n'ont que très peu parlé; la fête de la musique, les discours de Sarkozy ont bien sure plus d'importance ! Toujours est il que la casse des vitrines d'un poste de police pénitencier, les lacrymogènes dans la face et les hélicoptères n'ont pas montré une vision de paix aux nombreux touristes en vacance au coeur de la capitale.

http://www.soutien11novembre.org/local/cache-vignettes/L400xH566/NOIRpetit-5ec58.jpg

Dans l'ordre, voici mes activités de guerilla gardener du weekend du 14 juin
:
Mes plantations du weekend dans des conserves, prêtes à partir aux interstices Parisiens, quelques photos de ma serre à semis, une photo de notre jardin familial "naturel" et en bonus un chat semeur de graines
...
(Zoochorie: déssimination des graines transportées par un animal)




















Mon dimanche aura été ensoleillé, j'ai pris le temps de passer au jardin éphémère, en voici quelques photos.


La [photo
1 : Solidago giganteum et Buddleia davidii ]
Montre quelques plantes invasives qu'il faut éviter de planter pour sauvegarder la biodiversité de nos parcs. Ces plantes pionnières restent pourtant intéressantes pour recolonniser, dans un premier temps, un site.

La [
2 : Montre la part des espèces d'arbres à Paris]
On peut voir des espèces assez classiques, surtout des arbres d'alignement avec rien de bien extraordinaire, des espèces au rapport résistance/esthétisme satisfaisantes.

La [
3 : Nous favorisons la biodiversité grâce à la prairie]
ainsi que d'autres aménagements montre que les Espaces Verts parisiens sont très libres, nous pourrions presque croire en mouvement... Pieds d'arbres fleuries, strates arborées font elles réellement partie du paysage parisien ?
1) 2) 3)










En [
4 et 5 : Différents environnements pour une palette végétale adaptée]
On y assimile surtout l'importance de gérer les espaces verts au mieux. Ils pronnent le "mixed border", le massif de vivace et la prairie fleurie pour remplacer les massifs d'annuelles ! Bon point.
4) 5)









En [
6 et 7 : Jardins modulables imaginés par mon ancienne école, L'école Du Breuil]
De grands bacs en plastique recyclés et avec un récupérateur d'eau peuvent être déplacés selon les envies du jardinier. Support écologique déplaçable, ça ne reste pas un jardin en mouvement naturelle comme ceux de Gilles Clément... Toutefois, l'idée du jardin nomade reste intéréssant pour recoloniser certains site, certains évenements ou manifestations temporelles.

En [
8 : une dalle alvéolée pour les toitures végétalisées]
Peu de communication à mon gout sur les bienfait de cette installation : évite l'érosion des sols et le ruissellement des eaux de pluies, offre une diversité végétale en ville, acceuille oiseaux et insectes auxiliaires, etc. Beaucoup de pub pour les murs végétaux qui ont un peu les même attraits. Mais pourtant ces murs n'ont pas de réelles capacitées écologiques, les végétaux demandent beaucoup d'engrais, d'eau et le support plastique n'a rien de vraiment écologique... Le terme écologique n'est peut être pas le mieux adapté. Son rôle souvent attractif lié au tourisme semble plus adapté pour le définir.
6) 7) 8)







D'autres aménagements comme la carte des jardins Parisiens à grande échelle, du land art en feuilles mortes ou des nichoirs à insectes auxiliaires étaient présentés durant cette "exposition" des jardins éphémères.









http://paris.evous.fr/local/cache-vignettes/L150xH150/Jardin_ephemere-cdd6d.jpg
mercredi 10 juin 2009 Source
Un jardin éphémère dédié à la biodiversité
Le jardin éphémère installera pour la 3e année consécutive sur le parvis de l’Hôtel de Ville du 13 juin au 14 juillet.

Pendant un mois, la Mairie de Paris installe un jardin éphémère de 3 200 m².
Parenthèse dans la ville, promenade reposante et ludique, ce boulevard arboré de micocouliers évoquera aussi les évolutions du paysage parisien.

11 jardins mettront en scène un potager, les plantes qui attirent la biodiversité, les techniques du paillage, la fabrication du compost...et toutes les techniques pour jardiner bio. Vous pourrez découvrir comment protéger la biodiversité par la végétalisation des toitures, l’enherbement des pieds d’arbres, les prairies naturelles...

Le jardin constituera un outil pédagogique pour expliquer les nouvelles pratiques environnementales et les différents métiers de la direction des Espaces verts et de l’Environnement. Il présentera aussi les divers moyens offerts aux Parisiens pour trouver la nature au pied de chez eux et ainsi développer la biodiversité urbaine.

Les animations :

Tous les mardis du 16 juin au 14 juillet
- rencontre avec les jardiniers, à partir de 10 h
- rencontre sur le thème de la végétalisation verticale, à 14 h
- visites guidées du jardin, à 14 h 30 et 15 h 30

Les jeudis du 18 juin au 9 juillet
- rencontre avec les jardiniers, à partir de 10 h

Les mercredis 24 juin et 1er juillet
- animations sur le prototype de « jardin nomade » par les étudiants de la classe « techniques du végétal » de l’école Du Breuil

Le mercredi 1er juillet
- animations sur la biodiversité dans les jardins, à 14 h et 15 h 30 - Pour les enfants de 6 à 12 ans accompagnés

Les samedis 20, 27 juin et samedis 4 et 11 juillet
- rencontre avec Christine Lesaint, artiste plasticienne de Land Art, à 15 h

Les samedis 20, 27 et 4 juillet
- animations sur le prototype de « jardin nomade » par les étudiants de la classe « techniques du végétal » de l’école Du Breuil

Les samedis 4 et 11 juillet
- animations sur la biodiversité dans les jardins, à 14 h, 15 h 30 et 17 h - Pour les enfants de 6 à 12 ans accompagnés

Les dimanches 14, 21, 28 juin
- visites guidées du jardin, à 14 h 30 et 15 h 30

Les dimanches 21, 28 juin et samedis 4 et 11 juillet
- contes en famille par la Maison des Contes et des Histoires, à 15 h

Parvis de l’Hôtel de Ville
Métro : Hôtel de Ville
Du 13 juin au 14 juillet de 8h à 20h
-visites guidées : tous les mardis et dimanches à 14h30 et 15h30
-contes en famille : tous les dimanches à 11h

2 commentaires:

Vincent a dit…

Pas mal du tout les couleurs, l'idée...
J'aime vraiment bien :)
Ca résume bien l'action !

Courage pour tes épreuves...
Et oui comme tout étudiant tu doit être en train d'y passer !

FacebookChat est chiant : la fenêtre va dessus automatiquement... (sur firefox, Opéra no souci)

Tchiao

Gabeu a dit…

c'est changé !

Les infos de Juin dans cet article !!

Commentaires Un mot à dire ?